Logo Gentils Virus pour la démocratie

Le constat

Le peuple n’est pas protégé. Actuellement le pouvoir politique et ses représentants servent les intérêts d’une minorité contre l’intérêt général.

Le peuple est politiquement impuissant car on ne peut pas révoquer des élus qui nous trahissent, ils ne sont pas tenus par leur programme électoral, on ne peut leur imposer de se saisir d'un sujet...

Les citoyens ne peuvent qu'élire des maîtres qui décideront tout à leur place. Or limiter le pouvoir des citoyens à la seule élection crée notre impuissance politique et rend complètement inutile le débat entre citoyens et la recherche de décisions convenant au plus grand nombre. Le principe de « démocratie représentative » limite volontairement drastiquement le pouvoir du peuple et rend les décisions prises contre l'intérêt général difficiles à corriger.

Les citoyens sont dépossédés de tout rôle politique quotidien. Les constitutions écrites par des élus donnent mécaniquement des règles qui contraignent peu leur pouvoir. Il y a conflit d’intérêts : ce n'est pas celui qui est au pouvoir qui doit déterminer les limites de son propre pouvoir. La constitution de la Ve République, écrite par des élus et des hommes exerçant le pouvoir, transfère le pouvoir du peuple à des représentants tout en n’organisant aucun contre-pouvoir ou contrôle des élus.

Nous ne sommes pas en démocratie mais en oligarchie (ou ploutocratie).

Rendez-vous sur le site La vraie démocratie pour une explication détaillée des raisons pour lesquelles notre système politique actuel diffère de la démocratie.

Rendez-vous sur cette page du wiki pour des exemples de conséquences de la prise de pouvoir par les puissances financières (ploutocratie).

Vous pouvez aussi visiter cette page de réflexion qui constitue l'approche personnelle d'un Gentil Virus.

Explications en vidéo

J'ai  
À propos - Contact -